Rechercher

La naissance du vin

Mis à jour : juin 4

Le quotidien du vigneron ne se ressemble pas, il est régulièrement tributaire du climat et de la météo pour organiser ses journées, notamment pour le sulfatage.

Vous pouvez retrouver un autre article réalisé précédemment qui vous explique ce qu'est le sulfatage.


Il faut admirer la vigne, ses cèpes, ses feuilles, ses grappes et ses raisins afin d'adapter son traitement et ainsi pouvoir envisager une vinification de qualité.


QU'EST CE QUE LA VINIFICATION ?


Il s'agit d'une technique qui permet de faire macérer et fermenter le raisin récolté lors des vendanges. Voici la définition exacte :


VINIFIER, c'est l'art de transformer le moût du raisin en un type précis de vin doté de caractéristiques spécifiques.


Une fois la récolte réalisée, les grappes sont foulés pour les "ouvrir" et sont déversées au sein des cuves qui se transforment peu à peu en liquide. On entame alors une fermentation alcoolique qui permet d'obtenir de l'alcool lorsque le sucre entre en contact avec les levures présentes sur les grains.


Puis on réalise la macération qui permet d'extraire de la pellicule du grain la couleur du vin et de récupérer une quantité de tanins et d'arômes nécessaires à la qualité du vin.


Ensuite le vin doit être désacidifier, afin de stabiliser sa qualité. On appelle cette technique la fermentation malolactique.


Entre chaque étape, il est important de décuver, c'est à dire de transvaser d'une cuve à autre afin de ne garder que le liquide et de séparer la marc.


Enfin arrive le moment de l'assemblage et de l'élevage du vin ...

6 vues